Assurer son animal de compagnie : une façon de les protéger
4.6 (92%) 35 votes

Nos animaux de compagnie sont une partie intégrante de notre famille. Comme nos enfants, nous voulons les protéger des différents problèmes qui pourraient leur arriver. C’est pourquoi il est important de penser à assurer leur santé avec une mutuelle spécifiquement dédiée à leur besoin.

Une partie de notre famille

Lorsque l’on regarde les photos de la galerie de notre téléphone, ceux qui ont des animaux y retrouvent une foule de souvenirs avec leur chien ou leur chat. Souvent ils entrent dans nos vies à l’aube de la leur et l’on doit en prendre soin comme d’un petit-enfant, ce qui crée des liens solides qui perdurent dans le temps. On ne saurait pas les voir souffrir ou être blessé sans pouvoir agir, afin de leur redonner la santé.

L’assurance animaux fait en sorte que quoi qu’il arrive, votre compagnon sera assuré de recevoir les soins dont il a besoin. Ces mutuelles sont basées sur le même modèle que ceux que nous choisissons pour nous-mêmes et pour nos enfants. Elles offrent donc différents types de couverture selon ce dont nous avons besoin. Certaines des formules proposées peuvent même inclure certains produits, tel qu’anti-parasitaire, de phytothérapie, homéopathique, ainsi que pour une alimentation nutritionnelle spécifique ou pour combler d’autres besoins thérapeutiques.

Assurances et mutuelles animaux : une vaste gamme de services assurés

La vie d’un animal est composée de différents stades, tout comme la nôtre. En début de vie, votre chat ou votre chien aura besoin d’une variété de vaccins afin de le protéger de différentes maladies. C’est aussi dans les premiers mois que vous déciderez si vous préférez faire stériliser votre animal ou non. Cette procédure fait partie d’une assurance et mutuelle pour animaux.

Par la suite, il se peut que votre animal se blesse lors de vos sorties ou même à la maison, ce qui nécessitera de faire une radiographie pour discerner si un de ses os est brisé. Lors de problèmes gastriques, il est possible que le vétérinaire suggère de passer une échographie afin de découvrir d’où vient le problème, ce qui pourrait aussi s’accompagner d’analyses de sang et autres.

Dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire ainsi que la prise de médicaments pré ou post chirurgie. Ce sont là différents frais que l’on ne peut prévoir avant qu’ils se matérialisent. De là l’importance de recourir à une assurance, pour cet autre membre de la famille, tout aussi cher à vos yeux qu’à ceux de vos enfants.