Comment organiser ses journées de travail avec bébé

Comment organiser ses journées de travail avec bébé
4.1 (81.88%) 32 votes

Travailler quand on est maman n’a jamais été simple. Et si votre enfant est toujours bébé, la galère est encore plus pénible. Sans organisation, on n’arrivera jamais à s’en sortir. Certaines mamans finissent même par entrer dans des dépressions compliquées. Tordues entre un bébé et un boulot, on finit perdue dans un labyrinthe sans issue. Mais heureusement, de nos jours il existe différente manière de gagner sa vie avec le travail sur internet, les paris en direct et les réseaux sociaux.

Certaines mamans travaillent à domicile, d’autres se déplacent chaque matin et soir. Entre celles-ci et celles-là, s’organiser s’avère nécessaire pour une vie paisible et un moral stable. Rappelons-nous que vous êtes le thermomètre de votre petite famille, une ambiance agitée ne fera que du mal à votre enfant. Votre travail ne doit surtout pas affecter votre famille.

Pour les mamans qui travaillent depuis chez elles, nous avons trois bonnes nouvelles à vous annoncer.

  1. Vous n’aurez pas besoin d’une nounou pour prendre soin de votre bébé
  2. Vous aurez la chance de voir votre bébé grandir chaque jour
  3. Vous aurez le temps de cuisiner et de préparer vos repas vous-même

La condition nécessaire et suffisante pour garantir tout ce confort se résume dans un seul mot: S’organiser. Voici quelques astuces pour réussir à trouver cet équilibre.

– Avoir un coin consacré au boulot

Votre bébé depuis sa très petite enfance doit apprendre à faire la différence entre le sérieux et l’amusement. Si vous réservez un petit coin de votre appartement au travail, votre enfant finira par comprendre que quand maman y est, il est temps de la laisser tranquille. Au début, ce ne sera pas simple, mais avec le temps il s’habituera. Veillez à ce que cet endroit soit toujours bien rangé pour vous donner envie de travailler et pour augmenter votre rendement. Un détail à ne pas ignorer: Le coin doit être aéré et bien éclairé.

– Avoir un plan

Avancer dans le hasard n’a jamais été une bonne idée. Établissez un plan avec des objectifs journaliers réalistes pour pouvoir suivre votre avancement. D’autre part, essayez de développer votre flexibilité. Cela vous aidera à jongler entre boulot et famille en toute fluidité. En tout cas, vous finirez par devenir flexible puisqu’on ne peut pas prévoir les heures de sommeil de son enfant quand il est toujours bébé. Dans le même sens, consacrez deux heures du programme pour faire vos courses et préparer vos repas. De plus, faites une sieste d’une heure au milieu de votre journée pour vous ressourcer.

Ayez une to-do list que vous alimentez et sur laquelle vous barrez les tâches accomplies. N’oubliez pas de planifier votre journée la veille avant de vous coucher.

– Sous-traitez si besoin est

Apprenez à déléguer les tâches primaires que vous jugez simples à quelqu’un d’autre et concentrez-vous sur celles qui demandent votre intervention. Il est recommandé de sous-traiter une personne pour vous aider dans votre travail plutôt que de léguer votre rôle en tant que maman à une nourrice. Votre bébé, surtout dans ses premiers mois, est votre première priorité. Il a besoin de vous plus que tout autre personne.

– Adaptez votre horloge à celle de votre bébé

Parce qu’aucun autre choix ne se présente. Vous êtes condamnée à vous lever au moment où votre enfant se réveille le matin et à dormir en même temps le soir. De même durant la journée, profitez des heures où votre enfant dort pour avancer dans vos objectifs.

– Pensez à lui acheter une petite balançoire

Mon père s’en servait souvent pour me mettre au lit. Son astuce est trop drôle. Il attachait le siège à son hallux à l’aide d’une corde et continuait à me balancer jusqu’à ce que je me couche. «ça marche à merveille.» Ainsi dit-il.

Assurez-vous que votre bébé est assez grand pour supporter les doux mouvements de la balançoire.

– Faites des pauses et prenez des compléments alimentaires

Quand on travaille, on oublie souvent qu’on est être humain. Et si on est maman, l’effort est double. On risque alors des surmenages et des chutes. Essayez de prendre des vitamines de temps en temps. Et si vous ressentez une fatigue, prenez une pause et récompensez vous pour l’effort que vous fournissez.

Rappelez-vous, vous devez être à l’aise dans cette équation hybride parce que, d’abord, vous le méritez et parce que votre bébé en a besoin.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *